Contre expertise après incendie

Expertise
après
Sinistre

Contre Expertise

Experts en conseils aux victimes

Sécurité
Organisation
Indemnisation

Experts Professionnels

Un contre expert est un conseiller technique spécialisé dans la défense des assurés sinistrés. Par souci de crédibilité et sérieux, il s’interdit de travailler pour les compagnies d’assurance.

Performance en Expertise

Comme vous, les contre experts visent les indemnités maximales. Pourquoi ? Leurs honoraires sont calculés sur base des indemnités qu’ils obtiennent pour leurs clients.

Expertise et Service

Comment établir un état des pertes complet et précis ? Par où commencer ? Vous imaginez faire cela vous-même ? Jongler avec les chiffres de devis et les garanties de votre contrat ? Il s’agit d’un métier. On ne s’improvise pas expert.

Expertise et Finesse

Un bon contre expert sait comment rédiger et présenter une réclamation pour en tirer le meilleur parti. Il connaît les experts d’assurance de longue date et tire votre épingle du jeu.

Habileté d'Expert

Un problème dans votre contrat d’assurance incendie ? Que faire si l’expert de l’assurance refuse de couvrir les dommages ? Posez la question au plus pointu des contre experts.

Réputation d'Experts

Outre les aspects techniques, une contre expertise incendie se règle également sur base de la confiance dont jouit un contre expert auprès de ses confrères. Ne sous-estimez pas cet aspect humain.

L’issue d’une expertise après incendie est vitale. 

Pour une famille comme pour une entreprise, la portée d’un règlement de sinistre et l’indemnisation sont cruciales. Elles déterminent les conditions dans lesquelles elles se redresseront. Ne confiez pas votre futur à l’expert de votre compagnie d’assurance.

le contre expert informe le sinistré de l'expertise des dommages incendie

Questions fréquemment posées

Vous vous posez une question à propos de votre assureur, le montant de votre indemnisation, les dommages subis par votre habitation, les garanties de votre contrat d’assurance, le gestion ou l’état de votre dossier de l’expert de l’assurance, … voici quelques question/réponse utiles.

Questions générales en expertise

Que faire si l'assureur engage une procédure judiciaire ?

Un assureur peut effectivement porter un dossier devant un tribunal. Souvent pour des questions de responsabilité ou de désaccord quant à l’évaluation des dommages.

Dans ce cas, mieux vaut avoir des réserves et ne pas être pressé. Une expertise judiciaire peut prendre plusieurs mois, voire des années en fonction des cas de figure. Un conseil évident : faire appel à un avocat spécialisé qui maîtrise de droit des assurances. Un cabinet d’expertise privé (contre expert) n’est pas du luxe.

Quel est le meilleur cabinet d'expertise privé en Belgique ?

Vaste question évidemment. Il existe d’excellents cabinets privés (voir notre page dédiée) en Belgique. En fonction du type de sinistre, de la localisation, de la langue de préférences de l’expert de l’assurance, l’ampleur des dégâts, la complexité des réparations ou de la reconstruction, la personnalité de l’expert de l’assureur, … même le « profil » du sinistré influe sur l’adéquation avec son expert privé.

Nous vous conseillons gratuitement à ce sujet. Prenez contact.

Existe-t-il des cabinets privés au Grand Duché de Luxembourg ?

Bien sûr, certains cabinets d’expertise (contre experts) belges sont très compétents au GDL. L’un d’eux a d’ailleurs un bureau à Luxembourg et semble tout indiqué en cas de sinistre importants sur le sol et les garanties d’un contrat de droit luxembourgeois.

J'ai signé un contrat avec un mauvais contre expert. Comment casser ce contrat ?

En Belgique comme au Grand Duché de Luxembourg, l’assuré (particulier) dispose d’un délai légal de 14 jours suivant la date de signature d’une convention ou mandat d’expert. Un courrier recommandé formel est généralement nécessaire pour rompre un contrat de ce type. Nous pouvons vous fournir un document type de renon.

Dépassé le déjai des 14 jours, il faudra tenter une interruption de mission sur base d’un accord amiable. Ce cas est pour le moins délicat.

Si vous êtes professionnel ou que vous avez signé le contrat au nom d’une société, vous êtes tenu par les termes dudit contrat dès le jour 1.

En cas de doute, n’hésitez pas à prendre conseil juridique auprès d’un avocat spécialisé.

Mon assureur propose une réparation de mon habitation. Je veux une démolition. Que faire ?

Un assureur a toujours tendance à privilégier la solution technique la moins onéreuse au retour du pristin état (l’état que connaissait son assuré avant le sinistre). C’est un fait.

Mais cette estimation doit être étayée par des données objectives et vérifiables. Et là est bien la mission des contre-experts : prendre attitude sur base des conséquences techniques d’un sinistre. C’est à eux qu’appartient la présentation et la négociation de la méthode à préconiser pour reconstruire un bâtiment. Ainsi que de chiffrer chaque poste avec précision, rigueur et cohérence.

Ethias refuse de payer les honoraires du cabinet privé que j'ai mandaté. Est-ce normal ?

La prise en charge des honoraires de l’expert mandaté par l’assuré sinistré est particulière chez Ethias. En fonction des conditions générales qui régissent la police incendie, l’assureur prendra soit les honoraires en charge de facto à 3% des indemnités, soit à 0%, soit à 3% sur base d’un désaccord préalable entre l’assuré et l’expert représentant Ethias.

Sur cet aspect spécifique, on peut dire que l’assureur Ethias est à la traine par rapport au marché.

L'estimation de mes objets endommagés est trop faible. Pourquoi ?

Plusieurs raisons peuvent impliquer une faible indemnisation en matière d’objets (les biens meubles, ou le contenu en termes d’assurance).

  • la sous-assurance du contenu (sous-évalué), qui implique le paiement d’une prime d’assurance trop faible. Dans ce cas de figure, une règle proportionnelle est à imputer aux dommages pour obtenir l’indemnité. Un contre-expert chevronné maitrise ces notions et peut les expliquer en détail.
  • le textile, dans la plupart des contrats incendie, est assuré en valeur réelle. C’est à dire qu’il est indemnisé vétusté déduite. Un minimum de 40% de sa valeur est donc déduite.
  • la liste des objets est-elle bien complète ? Certains éléments n’ont-ils pas été omis ? Une liste de contenu est parfois fastidieuse à rédiger, d’où l’importance de faire le choix d’un expert de sinistré fiable.

En cas de désaccord avec l’expert de l’assurance, les compétences d’un tiers expert peuvent être requises. Votre dossier peut également partir en expertise judiciaire. Attention toutefois à la procédure judiciaire : celle-ci comporte un risque non négligeable de recalcul complet, parfois en défaveur du sinistré.

Qu'est-ce qu'une tierce expertise ?

En cas de désaccord entre l’expert de l’assureur et celui de l’assuré, les contrats prévoient qu’un tiers expert puisse être mandaté en accord avec les deux parties. La mission du tiers expert consiste à abrîtrer la position de chacun, et trancher.

Cette prodécure est dite amiable, et n’est donc potentiellement pas définitive. En effet, l’ultime recours de la partie qui s’estimerait lésée est l’expertise judiciaire. Le tribunal.

Mon assureur refuse de me transmettre le rapport de l'expert. Est-ce normal ?

Il est rarissime qu’un assureur transmette le rapport de son expert à un tiers, même au courtier d’assurance.

La compagnie d’assurance mandate un expert dans son propre intérêt, soyons clair. L’expert de l’assurance ne travaille pas pour l’assuré, même si c’est lui qui paie la prime mensuelle.

En bref

Quand faire appel à un contre expert ?

Afin d’anticiper tout imprévu, l’assistance d’un contre expert aguerri est recommandée le plus tôt possible après la survenance d’un sinistre conséquent.

Même si votre courtier est très expérimenté, un expert de sinistré jongle avec les notions techniques et le jargon d’usage.

Dans le doute, n’hésitez pas car il vous apporte sérénité et sécurité financière.

Qui paie la contre expertise ?

Avec ou sans l’aide de son assureur, l’assuré paie les services de son contre expert.

Une protection juridique étendue permet la prise en charge des honoraires à 100%.

Sans protection juridique, plus de 50% des honoraires sont assumés par l’assureur (cfr les conditions générales du contrat d’assurance).

Un contre expert digne de ce nom apporte une valeur ajoutée importante dans un dossier. Ses honoraires peuvent être assimilés à un investissement rentable.

Comment demander une contre expertise ?

Demander une contre expertise est simple et rapide. Sur base d’un simple appel et de l’échange de quelques informations, une première visite est programmée dans les heures qui suivent.

Les cabinets d’expertise renseignés sur notre site sont dignes de confiance.

Méfiez-vous des délégués commerciaux au discours rôdé et aux annonces Google (au dessus des vrais résultats de recherche).

Quel est le prix d'une contre expertise ?

Une contre expertise du type incendie coûte un pourcentage des indemnités obtenues par le contre-expert.

Les honoraires des cabinets fiables sont payés par les assureurs sur base d’une « délégation d’honoraires ». Cette cession de créance au profit du bureau d’expertise permet de sécuriser et simplifier la question des paiements.

L’Expertise vous pose Question ?

Ecrivez-nous

Ou appelez — 02 486 20 21

Une expertise sur mesures

Malgré certains aspects redondants, une expertise est toujours unique. Chaque bâtiment est spécifique, tout comme son contenu. Et en tant que sinistré, vous êtes tout aussi exceptionnel.

C’est à l’expertise de s’adapter à l’ensemble de ces variables et non l’inverse. Et c’est précisément la raison pour laquelle le choix du contre expert est central dans votre ligne de défense face à l’assurance.

Nous connaissons les acteurs du domaine, et pouvons vous conseiller de façon personnalisée.

Une Mission : Conscientiser les Sinistrés

Le conseil est gratuit et il profite aux victimes des sinistres incendie en Belgique et au Luxembourg

02 486 20 21

info@conseil-aux-victimes-incendie.be

523 Avenue Louise - 1050 Bruxelles - BE

Actualité

Qui est l’expert de l’assurance ?
Qui est l’expert de l’assurance ?

L’expert de l’assurance est mandaté et donc payé par les compagnies d’assurance. Sa mission n’est pas de défendre les sinistrés, mais bien d’aider la compagnie à contrôler la réclamation et la minimiser. Il permet aux compagnies de payer moins.
Faites appel à un contre expert qualifié pour vous défendre.

Contre expertise et inondation
Contre expertise et inondation

Catastrophes naturelles Ces mois de juin et juillet ont été très durs pour plusieurs milliers de belges frappés de plein fouet par la tornade de Beauraing, puis les inondations record dans les Provinces de Liège et de Luxembourg. En effet, ces inondations ont ravagé...

Contre expertise après incendie : le rôle du courtier d’assurance
Contre expertise après incendie : le rôle du courtier d’assurance

Contre Expert et Courtier ? Un courtier d'assurance n'est pas un luxe. En effet, il est votre premier atout en cas de sinistre. Dans le cas d'un incendie par exemple, il se rend sur le lieux des flammes. Une fois le foyer éteint, il vous rassure et prend votre défense...

Prêt(e) à initier Votre Expertise dans les règles de l'art ?

Ne prenez aucun risque

Un contre expert professionnel peut prendre en charge tous les aspects techniques de votre sinistre avec habileté et brio.